• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Banderille n°159 : Gêne éthique

    Par Toréador | septembre 23, 2007

    Mandret de Diou !

    C’est mon collègue blogueur centriste Luc Mandret – que par ailleurs j’apprécie – qui m’a donné envie de m’exprimer sur le sulfureux amendement Mariani. Luc a en effet protesté contre cet amendement et écrit à une palanquée de parlementaires pour les inciter à bloquer ce texte en seconde lecture au Sénat. Voici son texte :

    Madame la sénatrice,
    Monsieur le sénateur,

    je me permets de vous adresser ce mail suite au vote dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 Septembre 2007 de la loi sur l’immigration et plus précisément de l’amendement dit Mariani.

    L’autorisation des tests ADN sur les personnes étrangères permettant de prouver une filiation dans le cadre d’un regroupement familial me semble contraire aux principes de notre République. Il est inconcevable que la filiation se limite à une affaire de gênes. Comment considèrer les enfants adoptés ou issus de familles recomposées ? Comment peut-on imposer à des étrangers demandant un regroupement familial ce que nous excluons en droit français ? Est-ce le retour au droit du sang ?

    Par ailleurs, alors que les tests génétiques, selon la loi éthique, ne sont utilisables qu’à des fins médicales, scientifiques ou judiciaires, doit-on considèrer par le vote de cet amendement que les immigrés seraient des malades ou des délinquants ?

    Les principes éthiques propres à notre démocratie sont mis en dangers, non sans rappeller les plus sombres heures de notre histoire.

    Madame la sénatrice, Monsieur le sénateur, je vous demande lors de l’examen de cet amendement en seconde lecture au Sénat le 2 Octobre 2007 de prendre en compte ces considérations, et de voter contre.

    ***************

    Mariani, shaken but not stirred*

    Au risque de le choquer, je dois dire que je ne suis pas d’accord avec cette analyse, ce qui me permettra de comptabiliser ce billet dans ma rubrique un peu vide en ce moment des banderilles contre le centre (merci, Luc !).

    Premièrement, il y a la formule « les heures les plus sombres de notre histoire« , la tarte à la crème des gentils gauchistes quand ils veulent faire peur à l’opinion publique pour prendre l’ascendant psychologique sur la Droite. J’ai déjà développé une attaque en règle contre cette mascarade ici (et réinvite ceux qui pensent que Vichy est seulement un héritage de droite à relire les carrières de messieurs Marcel Déat et Jacques Doriot). Vichy n’a jamais eu de projet génétique, alors arrêtons un peu les amalgames foireux.

    Ensuite, il y a le fond. J’ai connu, il y a longtemps, Thierry Mariani. Je suppose donc que, par rapport à certains journalistes ou blogueurs (ici ou là), j’ai une certaine légitimité à en parler, même si paradoxalement c’est plus difficile de rester neutre. Mariani, c’est un type sympathoche, séminariste dévoyé, bon vivant, dragueur, provocateur, député assidu à l’Assemblée Nationale et emmerdeur de première. C’est aussi un appartchik UMP qui a réussi à survivre dans le Vaucluse face au FN en étant de droite dure revendiquée. Ce n’est pas un fasciste, ni un dangereux franquiste : tout au plus un cow-boy, un porte-flingue jamais récompensé de la Sarkozie.

    Son projet, j’y suis plutôt hostile, mais pas pour les raisons de Luc. L’idée même d’un regroupement familial, c’est d’appliquer le droit du sang pour permettre à une famille restée sur le territoire d’origine de l’émigré de le rejoindre, alors pourquoi s’en émouvoir ? Tous ces arguments sur les familles recomposées et les adoptions, c’est de la poudre aux yeux : on applique le modèle familial occidental à des immigrants qui en très large majorités ont des structures familiales traditionnelles. Et puis, même, imaginons qu’on se refuse à contrôler la filiation naturelle : si je vous suis bien, n’importe qui pourrait rentrer sur le territoire Français pourvu qu’il se fasse « adopter » ou qu’il réalise un mariage recomposé ?

    *****************

    Science sans conscience : beaucoup d’émoi, peu de Surmoi

    Non, la gêne qui est plus profonde, le véritable noeud du problème, c’est le recours à l’ADN. Souvenons-nous du pataquès provoqué par les déclarations du candidat Sarkozy sur la prédisposition génétique ! Le gène fait peur. Si nous avons une méfiance instinctive pour tout système capable de ficher des individus par rapport à leur potentiel génétique, c’est parce que nous ne voulons pas grandir à Gattaca.

    Personnellement, je pense que le risque est minime, mais existe.

    Là où je suis plus perplexe, c’est qu’à l’inverse personne ne se mobilise pour des risques bien plus réels, ceux là : quand on manipule l’être humain en mélangeant des ovocytes de vache avec de l’ADN humain, ou lorsqu’on utilise l’avortement comme technique de régulation des naissances. Car derrière tout ce paquet, du clonage à l’avortement en passant par les utilisations de l’ADN, il y a un même thème : la manipulation du Vivant, et ses répercussions politiques et éthiques.

    Pour en revenir au point de départ, je crains surtout que ne se cache derrière l’amendement Mariani, une pensée plus roublarde : vu le prix des tests ADN, peu de gens auront la capacité d’avancer la somme voulue. C’est un peu le même système que le tiers-payant pour la Sécurité sociale. Ceci facilitera de facto l’immigration des travailleurs les plus aisés - ceux qui ont de quoi payer le test ADN – ce qui, dans une logique de quotas, revient à exclure automatiquement les plus pauvres et les moins qualifiés. Je ne dis pas que je suis contre (je suis cynique en matière d’immigration), mais je reproche au gouvernement d’avancer masqué. Et visiblement, il y avait d’autres lièvres qu’Eolas a remarqué.

    * Pour comprendre celle-ci, il faut être amateur de James Bond. On peut le traduire par « secoué, mais pas frappé ».

    Tags: , , , , , , , , , , ,

    Sujets: Banderille, Toréador critique le Centre | 17 Comments »

    17 réponses “Banderille n°159 : Gêne éthique”

    1. lolik Says:
      septembre 23rd, 2007 at 9:53

      Si celui qui veut faire venir un de ses enfants n’arrive pas obtenir légalement des papiers d’état civil prouvant la filiation de façon certaine, il doit aujourd’hui payer en dessous de table un fonctionnaire local pour les faire établir ou faire jouer le piston.
      Il paie quand même un billet d’avion ; et il doit par ailleurs, justifier d’un travail lui assurant au moins un smic de revenu. Sachant que le test serait remboursé s’il permet d’établir la filiation, je ne pense pas que cette possibilité de recourir au test ADN en cas de situation inextricable, puisse introduire une discrimination visant à favoriser l’immigration de personnes « aisées ». C’est un chiffon rouge, rien de plus.

    2. Toréador Says:
      septembre 23rd, 2007 at 11:32

      400 euros le test !

    3. le chafouin Says:
      septembre 23rd, 2007 at 13:04

      Moi aussi, je n’aime pas trop qu’on se réfère tout le temps, pour diaboliser un projet, aux « heures les plus sombres de l’histoire ». ça m’énerve.
      Je te suis gré de rappeler qu’il y a des enjeux éthiques dont personne ne parle. Les manipulaitons génétiques sur les légumes font plus râler que les recherches sur les embryons. Seigneur, ils sont devenus fous! ET après on évoque le Moen Age comme une époque « barbare » : laissez-moi rire.

    4. Lancelot Says:
      septembre 23rd, 2007 at 20:21

      Non, Toreador, 1000 euros le test. Et remboursés uniquement pour les plus heureux élus.

      Sur le reste, tu pointes mon expression d’ancien gauchiste que je suis : les heures les plus sombres de l’histoire. Mais je maintiens. On classifie les gens. On a recours à la science pour mettre en place une ségrégation et une discrimination. Il y a les « élus » et les « non élus ». Par un test ADN. Atroce à dire (et on va hurler), mais pour moi être un sous-français et montré du doigt car juif, homo, gitan, ça revient au même que ne pas être accueilli sur le sol français parce qu’on mon ADN n’est pas conforme aux exigences de l’état.

      Mais sur le fond, ce n’est pas la seule chose qui me choque dans cette histoire. Je pointe du doigt le plus évident. Mais le passage d’1 mois à 15j pour pouvoir faire appel lors d’une reconduite à la frontière, je trouve ça ultra-choquant. Idem pour les quotas par pays.

      Mais je suis bien heureux de t’avoir inspiré ;-)
      L.

    5. Toréador Says:
      septembre 24th, 2007 at 9:57

      Hum, non on ne classifie pas les gens : on sélectionne. Comme on te sélectionne au concours de Polytechnique (les élus et les non élus). Une ségrégation, non plus, puisque les non-admis sont refoulés dans leur pays d’origine. Te sentirais-tu « ségrégé » si les Etats-Unis te refoulaient à leur frontière parce que ton ADN prouve que tu n’es pas le fils du type dont tu avais (prétendument) affirmé qu’il était ton père ?
      On ne parle pas ici de tests ADN pour trier des Français, mais pour opérer un choix parmi ceux qui veulent être Français. Et l’ADN en lui-même n’est pas diabolique : on ne l’utilise pas en l’occurrence ici pour trouver « le meilleur potentiel génétique » ou je ne sais quelle autre horreur.

    6. amike Says:
      septembre 24th, 2007 at 12:03

      La démocratie, c’est bien, mais réfléchir avant de voter c’est mieux. Or Luc Mandret termine son mail par « voter contre. »
      Son avis est fait, et il a jugé. Il aurait simplement pu demander aux sénateurs d’exiger des réponses précises à ses interrogations certainement partagées, mais non.

      Pour parodier Brel : « Chez ces gens là, monsieur, on ne convainc pas, non, on rassemble… »

    7. Seb Says:
      septembre 24th, 2007 at 12:13

      @ Lancelot: « Atroce à dire (et on va hurler), mais pour moi être un sous-français et montré du doigt car juif, homo, gitan, ça revient au même que ne pas être accueilli sur le sol français parce qu’on mon ADN n’est pas conforme aux exigences de l’état »

      Franchement Lancelot ce commentaire est digne des plus ecerveles et extremes des gauchistes francais. Au regard de ce qu’est le test ADN c’est totalement infonde comme propos et surtout pas digne de ce que tu presente sur ton blog. Je rapelle que le test ADN est en place dans d’autres pays qui ne se caracterisent pas comme des pays faschistes. C’est un reel scandale de comparer ces affaires a l’histoire et de jouer des cicatrices pour faire avaler sa propagande.

      Le teste ADN est utilise pour prouver a qui de droit au’une filiation existe bien entre parents et enfants. Cela n’a rien a voir avec du tri genetique ou je ne sais quoi d’autre.

      A un moment il faut arreter.

    8. Martin P. Says:
      septembre 24th, 2007 at 17:12

      ça commence à tortiller sévèrement du cul ici, quand il s’agit de décrire les dérives puantes

      on ne peut pas balayer le courrier de Mandret simplement parce qu’il contient ces mots: « heures les plus sombres etc »

      se rend on compte que le seul résultat réellement palpable du sarkozysme depuis 5 ans et en particulier depuis la campagne, c’est l’intensification-amplification-légitimation des sentiments xénophobes? il suffit de tendre l’oreille, et pas seulement dans les bistrots.
      Pour le reste, je suis pas sur que ce soit « habile » de se faire amuser par les amendements de droite ou des les attaquer au cure-dent. ça serait pas mal de regarder les résultats quant aux problèmes liés à l’immigration clandestine, ou dans les banlieues (ah oui ça existe encore ça?)

      a-t-on repéré que pour zapper la polémique sur l’adn sarkozy a annoncé une nouvelle loi sur l’immigration qui cette fois-ci instaurerait des quotas géographiques (tant pour l’afrique, tant pour l’asie, et déplafonnement pour les autres). et hop une petite ségrégation en plus. on peut rigoler longtemps encore 5 ans de plus à ce train.

      l’ »immigration choisie » de la campagne, c’est « des immigrés oui, mais riches, célibataires, et blancs »

      sur les digressions ramolo a propos de godwin j’ai déjà dit ce que j’en pensais:
      http://sauce.over-blog.org/article-10099420.html

    9. Oppossum Says:
      septembre 24th, 2007 at 22:53

      A Martin P
      Bien sûr que si on peut le balayer, son petit argument culpabilisateur, réductionniste, complaisant avec lui-même, suitant la petite morale franco-française qui se met des plumes droitdelhommistes au derrière, qui méprise , au fond, ce qui se fait chez nos voisins …
      Car dans cet appel il n’y a que du tapinage creux et dérisoire sur des grands principes qui finissent par être rabaissés et galvaudés …

      Tapinage ainsi qu’approximation , généralisation, et mensonge puisque l’adoption , par exemple, comme cela a été expliqué , gardera sa spécificité et qu’il ne s’agit pas d’une redéfinition de la filiation ni d’un droit du sang qui a toujours été étranger à notre histoire et à toutes nos idéologie.

      Mais la satisfaction indéfectible d’être dans le camp du Bien contre le Mal, autorise la manipulation de l’Histoire et dispense de toute exactitude trop contraignante et de tout effort réel d’argumentation précise .
      Voilà pour Mandret, probablement fort sympathique par ailleurs !

      Allons plus loin : ainsi donc « l’intensification-amplification-légitimation des sentiments xénophobes » …daterait de 5 ans ?
      Le cul m’en tombe dans les bras : depuis 81 on nageotte là dedans avec des arrière-pensées politiques …
      Qu’on se rappelle de François la Mitte jouant avec son chiffon rouge , à de multiples reprises, pour faire monter le souflet F.N. avec son baluchon brun, de Rocard qui ne pouvait « accueillir toute la misère du monde », de Cresson qui prétendait faire des charters ‘gratuits’ pour raccompagner les illégaux etc etc …
      et sans compter dans les années 70, les municipalités communistes qui lançaient des bulldozers sur les foyers sonacotra hébergeant des immigrés!
      tandis que Gisacrd autorisait le regroupement familial !

      Et bien voilà que c’est le petit Nicolas à talonette qui serait responsable du réveil des vilains sentiments xénophobes , et ce depuis 5 ans comme par hasard … on rêve ! (Je concède qu’à force de touiller il va finir par faire disparaitre un certain apaisement que Chirac avait fini par répandre avec sa technique du sumo immobile dans l’action)

      La vérité c’est d’abord que l’immigration n’ est une certaine chance pour la France (Stoleru) que si les immigrés prennent conscience que la France est aussi une chance pour eux . Et une chance à respecter.
      La vérité c’est aussi que cette double prise de conscience s’est mal réalisée et que l’immigration finit par déséquilibrer certains secteurs géographiques urbains et se rajoute aux difficultés spécifiques que notre pays n’arrive pas à juguler .

      Alors soyons semi cynique (comme dit Toréador) et entravons tout de même par de multiple moyens ce flot que nous ne savons pas bien gerer.

      Ceci dit, mon vieux et sale fond vaguement humaniste me prédispose à être très rétif à tout ce qui ressemble à des rafles ou des chasses aux lapins. Et passer à tout prix de 15000 à 25000 expulsions par an à coups de menton , me parait douteux

      Quant à cette histoire de recours à des test ADN , elle m’indispose aussi grandement : d’un point de vue philosophique cela représente un risque auquel, même s’il est minime, on pourrait légitimement appliquer le principe de précaution …
      Par ailleurs, d’un point de vue pratique je ne suis pas sûr qu’il ne puisse pas être contournée et qu’il ne finisse par être complètement inopérant .
      Dans le style de l’efficience à la française .

      Dans cette optique, « des solutions qui ne servent à rien ou presqu’ à leur contraire » ,le système des quotas sera une future merveille : cela permettra
      - A Sarko de s’agiter …
      - A Nicolas de faire de la culture du résultat avec des chiffres bien tangibles
      - A la gauche de se draper dans la réthorique de la vierge outragéequi protège les grands principes souvent en posant son cul dessus
      - A la droite de dénoncer la niaiserie de ces poses

      et , cerise sur le gateau ,

      - Aux immigrés de venir en encore plus grand nombre, plusieurs études tendant à démontrer que l’immigration par quotas se surajoute à l’immigration clandestine qui baisse très peu …

      La France est un pays merveilleux.
      Bon allez, bisous (comme dit ma fille pour clore la discussion)

    10. Martin P. Says:
      septembre 25th, 2007 at 16:02

      @oppossum

      * donc on ne balaie pas le courrier de mandret, mais seulement les trois mots auxquels les commentateurs de ce blog sont allergiques.

      * quant à l’intensification-amplification-légitimation, elle date de longtemps, mais c’est bien le seul résultat de la personne en charge du dossier depuis 5 ans. (avec un gamin tchetchene défenestré j’oubliais, désolé pour cet ajout polémique mais c’est ma petite pensée du jour à l’attention de certain intello sarkozyste).

      ravi que ces deux éléments ne soient pas contestés par ton commentaire

    11. Oppossum Says:
      septembre 26th, 2007 at 0:23

      @ Martin
      Si tu veux, les trois mots sont symboliques d’une démarche facile et systématique qu’illustre le reste de l’appel.

      Quant à l’utilisation du gamin défenestré, elle n’est pas vraiment digne même si elle part d’un ‘bon’ sentiment. Car alors Bové est délégitimé par le suicide du paysan au champ fauché. Et l’inspection du travail par le meurtre et le suicide d’un inspecté.

      Sans parler de la route elle même , de l’alpinisme et du ski, de la plage et de l’apéritif, et de l’amour qui tue plus que les reconduites à la frontière.

    12. dune Says:
      octobre 2nd, 2007 at 16:21

      bonjour
      l’usage des tests adn est deja repandu en europe et dans le monde, et il n’y a qu’en france que cela fait tant de bruit
      peut etre que nous aimons trop nous ecouter parler,et sommes des donneurs de leçons impenitents

    13. dune Says:
      octobre 2nd, 2007 at 16:24

      je l’ai laissé ci dessus

    14. “Toreador, un oeil noir … dans l’arène politique !” » Banderille n°163 : Théâtre d’Ombres Says:
      octobre 4th, 2007 at 11:48

      [...] vraie opposition (vous me suivez ?). Sur l’affaire de l’ADN (pour laquelle au passage je ne partage pas les cris d’orfraie de certains) un axe improbable catho-franc maçons de droite au Sénat est venu faire la peau au projet [...]

    15. “Toreador, un oeil noir … dans l’arène politique !” » Banderille n°164 : P(r)êche au gros Says:
      octobre 7th, 2007 at 18:53

      [...] aura pas échappé qu’assimiler cette histoire de test génétique à Vichy était déjà un raccourci historique des plus stupides, le produit fantasmé d’une certaine gauche, une gauche à ce point sans idées qu’elle [...]

    16. Politique Café : Le blog participatif - » Banderille : P(r)êche au gros Says:
      octobre 9th, 2007 at 18:53

      [...] aura pas échappé qu’assimiler cette histoire de test génétique à Vichy était déjà un raccourci historique des plus stupides, le produit fantasmé d’une certaine gauche, une gauche à ce point sans idées qu’elle [...]

    17. Farid Says:
      octobre 16th, 2007 at 22:30

      « Vichy n’a jamais eu de projet génétique, alors arrêtons un peu les amalgames foireux »

      Non vichy n’avait pas de projet génétique au sens ADN du terme mais ils ont quand même contribué à appliquer un projet qui en avait toutes les ficelles.

    Commentaires