• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Banderille n°192 : le Faux Militant International est de retour…

    Par Toréador | janvier 21, 2008

    Le Dictionnaire Larose

    Dans l’argumentaire type utilisé par le militant PS pour critiquer la Droite, on trouve le terme « Mélange des genres« , un vieux classique, coincé par ordre alphabétique, à la lettre M, entre « Laïcité (atteinte à) », « Méthode (problème de) » et « Omniprésident ».

    Exemples après une petite requête google : « Nicolas Sarkozy mélange les genres en Corse » (Libération) ; « Sarkozy candidat-ministre mélange les genres » (Réformistes et solidaires); « Nicolas Sarkozy au Conseil de l’UMP c’est le mélange des genres » (Birenbaum) « Nicolas Sarkozy mélange les genres entre politique et religion » (alerte laïcité.org reprennant Bayrou), etc, etc…

    Faites ce que je dis, …

    Toutefois, la nature humaine est ainsi faite qu’elle s’applique rarement les préceptes qu’elle s’autorise pompeusement à édicter pour autrui.

    Et c’est ainsi qu’hier, on a vu arriver DSK, l’air de pas y toucher, au troisième forum de la rénovation du PS. Meilleur troisième rôle 2007 (pour son interprétation inoubliable d’un candidat social-démocrate au PS), DSK s’est lui-même présenté comme étant un « simple militant » – sous-entendu : il a le droit de venir*. On n’était pas à une strauss-connerie khânerie près…

    Où sont les cris d’orfraie des petits marquis parisiens de la censure socialiste ? J’ai bel et bien googlisé « DSK, mélange des genres, PS » et n’ai rien pu trouver de probant.

    Evidemment quoi de plus normal qu’un « simple militant », accessoirement directeur au FMI, prenne la parole. Il n’y a de toute évidence aucune entorse au devoir de neutralité, lorsque DSK appelle à la sanction aux municipales d’un gouvernement qui a pourtant largement contribué à ce qu’il soit nommé là où il est. D’ailleurs, j’irai même plus loin : il n’y a aucun sentiment – même vague – de gêne morale à avoir.

    DSK, c’est du Molière. J’hésite entre Tartuffe (on se demande bien pourquoi !), ou le Bourgeois Gentilhomme : il fait de la politique sans le savoir !

     

    *A noter que le « simple militant », au PS, est souvent un ex-ténor qui revient par la petite porte, mais sous les yeux des caméras, pour humblement prendre la parole devant ses anciens petits collègues et leur savonner la planche. Exemple, pris au hasard : Lionel Jospin, qui, outre un emploi de cultivateur de framboises à l’Ile de Ré, reste avant tout un « simple militant » du XVIIIème parisien.
    Tags: , , , , , , , ,

    Sujets: Banderille, Toréador critique la Gauche | 2 Comments »

    2 réponses “Banderille n°192 : le Faux Militant International est de retour…”

    1. gasper Says:
      janvier 22nd, 2008 at 15:56

      franchement, lire chez vous et Authueil que l’attitude de DSK n’est pas toujours cohérente, ça rassure l’observateur attentif du parcours cahotique de Mr Reverso que je suis, que l’ere de l’intouchabilité de DSK touche a sa fin.
      Un militant comme un autre, je suis d’accord, va juste falloir qu’il fasse ses preuves.

      http://longuevue.blog.lemonde.fr/2007/11/04/souvent-kahn-varie/

    2. le chafouin Says:
      janvier 22nd, 2008 at 17:56

      DSK ne me dérange pas, je le préfère à tout prendre à Royal, mais effectivement c’est un peu ennuyeux qu’il prenne la parole alors qu’il est patron du FMI. Je m’étais fait la réflexion ce jour-là…
      Cela prouve d’un certain côté que le soutien de Sarkozy n’avait pas forcément d’influence sur l’attitude future de DSK (on le voit), mais d’un autre côté ce n’est sûrement pas sa place. Un peu comme si le patron de l’unesco ou de l’onu prenait des positions politiques internes à un pays!

    Commentaires