• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Paso Doble n°103 : Cozop, Vendredi, Agoravox – les Kodaks de la blogosphère ?

    Par Toréador | décembre 5, 2008

    A las cinco de la manana…

    Vous allez me dire, mais que veut dire ce titre ? Je fais référence ici à la publicité Kodak, les voleurs de couleur. Car la multiplication d’institutions de diffusion des billets de la blogosphère pose des problèmes au-delà des simples aspects juridiques. Dans un environnement où le blogueur, quoiqu’on en dise et quelles que soient ses protestations, rêve d’être l‘égal du journaliste, voici un petit tour d’horizon de trois modèles économétriques différents, ceux de Cozop, Vendredi, et d’Agoravox.

    Et des problèmes causés…

    Cozop, le vase non communiquant

    Cozop agrège les données de blogs qui s’inscrivent volontairement à ce site et se regroupent par journaux. A Kiwis, nous avons ainsi créé le Journal des Blogueurs disparus qui réunit l’ensemble des kiwicitoyens. C’est formidable : nous voilà publiés, comme dans un vrai journal.

    Le problème posé par cette plate-forme est qu’elle peut assécher les blogs fournisseurs de leurs lecteurs. Un quidam qui ne veut pas se fatiguer ouvre Cozop, lit directement les articles importés, et n’a pas besoin d’aller visiter chacun des blogs. On va même plus loin : même si ce quidam voulait accéder au blog source, cela lui est très difficile (absence très faible visibilité du lien sortant).

    Bref, pour résumer, Cozop est une grosse abeille devant laquelle, charmée, les corolles s’ouvrent de plaisir, avant de réaliser que tout leur pollen a disparu.

    Vendredi, copié-collé

    Vendredi, lui, est un journal qui choisit de reproduire sur papier le Best Of de la blogosphère. Tout blogueur est un lecteur et il est très heureux lorsque sa prose est reprise.

    Reste pas moins que le problème des droits pourrait un jour se poser, surtout si Vendredi devient très rentable : tant que ses lecteurs sont le petit monde de la blogosphère ( 220 000 journaux d’ailleurs, d’après mes sources), no problem. Mais si un jour il se transforme en Baron (Samedi ?) du Net, certains vont se demander si, au-delà de la gloire, ils n’auraient pas à réclamer des comptes*. Et les voix dissidentes, comme je l’avais d’ailleurs anticipé, se font entendre.

    Bref, pour résumer, Vendredi est une grosse abeille devant laquelle, charmée, les corolles s’ouvrent de plaisir, avant de réaliser que tout leur pollen a disparu.

    Agoravox, un ami qui vous veut du bien

    Et enfin, il y a Agoravox, qui fonctionne différemment puisque, comme pour Cozop, le blog soumet un article mais celui-ci est filtré et retenu en fonction d’une certaine ligne éditoriale. C’est d’ailleurs même plus compliqué que cela, parce qu’Agoravox a un journal Cozop et que Vendredi a un accord avec Agoravox pour reprendre certains de ses articles. On pourrait donc penser que cet équilibre fait la part belle entre le modèle économique de Cozop et celui de Vendredi.

    Las, pour ma part, j’ai arrêté d’écrire pour Agoravox le jour où un de mes articles sur la fermeture du blog de Laurent Bazin – dont j’étais un lecteur fidèle – a été retoqué après plusieurs jours « d’examen » au motif qu’un autre blog avait publié un article sur le même sujet. Je déteste l’inégalité. Ayant été le premier à réagir à cette fermeture, je vois mal comment mon article aurait pu arriver après… Il n’en reste pas moins qu’Agoravox est plutôt impartial d’un point de vue des idées.

    Plus grave encore, j’ai appris récemment qu’Agoravox se permettait de reprendre in extenso les articles de mon camarade Chafouin, en lui créant un compte, et sans lui demander son avis. Des méthodes qui finalement sont proches de celles de Vendredi, sauf que pour Vendredi, c’est officiel et on est généralement volontaires**.

    Bref, pour résumer, Agoravox est une grosse abeille qui n’hésite pas à défoncer les corolles lorsqu’elles ne s’ouvrent pas de plaisir, pour butiner le pollen…

    Le Codéador de bonne conduite

    On le voit, tout ceci est un peu nébuleux et mériterait qu’on s’entende sur un code de conduite :

    1/ PATERNITE – Tout article repris devrait faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de l’auteur. Ni Vendredi, ni Agoravox ne respectent ce principe pleinement. Ceci vaut d’ailleurs pour toute reprise de billet (cf. les mésaventures de mon camarade de Kiwis, le Grand Barnum)

    2/ TRACABILITE – Un lien devrait systématiquement permettre de retracer l’origine du texte. Cozop ne respecte pas ce principe.

    3/ EQUITE – Enfin, concernant les sites ou médias lucratifs, à terme, la question de la rémunération devrait se poser, sauf si le texte est publié à la demande du blogueur. Aucun des trois ne respecte ce principe.

    4/ SOLIDARITE – A titre personnel, et n’étant pas journaliste, je n’ai que faire des clopinettes que l’on voudra (ou pas) m’offrir pour reproduire une banderille en gelée ou un paso doble en confit. En revanche, les blogueurs pourraient demander à ce que ces maigres revenus soient reversés à une cause commune. Que sais-je ? Amnesty peut-être ?

    Pour que les voleurs de feu et les esprits aériens se transforment en porteur d’eau et d’espoir.

    * La question de la rémunération par Vendredi n’est pas claire. En effet, je reproduis ici un extrait d’article paru sur Agoravox qui dit l’inverse : Les fondateurs du nouvel hebdomadaire Vendredi , qui publie chaque semaine  » les meilleures infos du net « , ont demandé notre accord afin de pouvoir publier certains de nos articles sur papier en nous rémunérant. A chaque fois que Vendredi sélectionne un de nos articles, nous contactons l’auteur pour avoir son accord et celui-ci décide soit de récupérer l’intégralité de la rémunération, soit de la verser (en partie ou intégralement) à la Fondation AgoraVox.
    ** Pour info, j’ai contacté Vendredi pour leur demander pourquoi c’était toujours les mêmes qui étaient publiés et ils ont été sympas – j’ai eu droit à ma sucette, comme tout le monde, le vendredi d’après.
    Tags: , , , , ,

    Sujets: Paso Doble | 29 Comments »

    29 réponses “Paso Doble n°103 : Cozop, Vendredi, Agoravox – les Kodaks de la blogosphère ?”

    1. authueil Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:18

      Toréador, tu fais la coquette ! Si tu ne veux pas être repris, tu dis non.

      Je ne poste plus depuis très longtemps sur agoravox qui ne me reprend pas, je n’ai jamais mis les pieds sur Cozop et Vendredi m’a demandé mon accord avant toute reprise, avec des conditions pour moi claires : ils ont demandé un droit de reprise sur ce qu’ils sélectionnent, avec rémunération forfaitaire dont le montant est révisable en fonction de la santé du journal. J’ai dit oui, j’aurais pu dire non.

    2. Carlo Revelli Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:29

      Quelques remarques au sujet de votre article:

      – Au sujet de Cozop, il me semble qu’un lien sortant est présent dans chaque article qui renvoi vers l’article source

      – En ce qui concerne Vendredi, ils rémunèrent à ma connaissance chacun des auteurs / blogueur dont ils prennent un billet. L’accord que nous avons avec eux et le même que celui qu’ils ont avec des nombreux bloguers.

      – Enfin, au sujet de votre article refusé par AgoraVox j’ai du mal à me prononcer ne l’ayant pas lu à l’époque. Sachez seulement qu’on reçoit chaque jour plusieurs dizaines d’articles (souvent sur le même thème) et que tous ne peuvent pas être publiés. Parfois certains traitent des mêmes sujets et les modérateurs les votent et les apprécient différemment en fonction de leur contenu et de leur analyse.

      En ce qui concerne l’auteur Chafouin nous n’avons rien pris nous-même. Une personne (avec un mail chafouin@XXX) s’est inscrite et a proposé ces articles. Si ce n’est pas l’auteur du blog en question c’est quelqu’un qui tente de se faire passer pour lui. Nous avons pris contact avec les deux personnes pour mettre au clair cette histoire. Merci pour l’avoir signalé

    3. Toréador Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:50

      @ Autheuil. Merci de préciser ce point pour Vendredi. Comme je le soulignais en note de bas de billet, ce point n’était pas clair (leur édition papier n’est pas très limpide sur ceci et il y a des billets qui circulent sur le net où l’on explique que Vendredi “pille” la blogosphère).

      Je suis toujours très flatté lorsqu’on me cite.

      @ Carlo. Non sur Cozop. Ou en tous les cas, ce n’est pas du tout visible. Je me suis échiné la dernière fois pour aller directement depuis un billet sur un blog que j’aimais bien et j’ai finalement abandonné, passant par google. Ou alors c’est moi qui suis tarte ?

      Sur l’article, je comprends bien votre problème mais c’était très très rageant pour moi. J’avais réagi très vite (dans l’heure), « on » m’avait fait poireauter 3 jours, et « on » avait retenu quelqu’un qui n’était pas sur la même analyse, ni qui était lecteur de ce blog. J’avais en effet accueilli les commentateurs orphelins de Bazin, donc je savais de quoi je parlais…

      Sur Chafouin, je pense qu’il n’est pas mécontent d’être en une, et je comprends votre problème. Mais du cela pose un petit doute sur la véracité de vos sources. Je peux créer un compte “Authueil” et écrire un article plein de fiel, sans que personne ne s’en aperçoive puisque par définition, Authueil ne fréquente pas Agoravox.

      Bref…

      Reste la problématique finale : tout ceci reste à clarifier. Des trois, le plus problématique reste pour moi Cozop parce que si je note que mon lectorat diminue alors que le sien augmente, il me faudra en partir. Vous me direz que c’est une vision en statique qui ne prend pas en compte le rythme d’accroissement du lectorat généré par une diffusion plus large.

      Qu’importe le flacon…

    4. Ozenfant Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:51

      « L’orgueilleux se regarde dans un miroir, le vaniteux se contemple dans les yeux des autres. »

    5. Toréador Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:55

      Et le narcissique ?

      Mea Culpa j’ai finalement trouvé sur Cozop le lien minuscule qui permet de retrouver le blog originel. Reste que c’est pas super évident…

    6. Carlo Revelli Says:
      décembre 5th, 2008 at 10:59

      Encore une fois, tout n’est pas parfait sur AgoraVox loin de là. Mais juger sur un simple article refusé est peut-être un peu hâtif. Sur l’article repris, en général on fait attention avec les nouveaux auteurs. Mais là on s’est fait avoir par l’existence d’un blog réel, avec un papier publié sur le blog de l’auteur et un mail « crédible ». Il faudra qu’on soit encore plus méfiant à l’avenir en faisant d’autres vérifications pour les nouveaux auteurs.

      Enfin, sur le site Cozop on peut lire que le site s’engage à l’avenir à verser 50% de ses gains à ses auteurs et puis comme vous dites personne n’est obligé d’y rester

    7. Toréador Says:
      décembre 5th, 2008 at 11:04

      Cher Carlo,

      Je revendique mon droit à l’indignation. J’ai effectivement été furieux sur le coup, parce que poster sur Agoravox prend du temps et qu’à l’époque, je participais à Politique Café, projet plus sympa parce que sans « filtrage ». J’ai donc opté pour rester fidèle au second (et Agora ne m’apportait rien non plus).

      Sur Cozop, je n’ai rien vu venir, mais de toutes manières, je crois qu’on ne blogue pas pour l’argent – donc je préfèrerais financer une association d’utilité publique plutôt que percevoir trente malheureux euros.

      Merci en tous les cas de vos éclaircissements.

    8. Toréador Says:
      décembre 5th, 2008 at 11:08

      @ Oz

      Sur ta dernière remarque, je pense qu’elle a du mal à s’inscrire dans la logique des blogs. Cf. mon article :
      http://www.toreador.fr/2008/02/10/blogmania-ii/

    9. Chez coZop, nous aimons les critiques Says:
      décembre 5th, 2008 at 11:29

      […] vient de publier sur son blog une critique de coZop, nous accusant en gros d’être des voleurs. Cette critique est d’ailleurs […]

    10. tcrouzet Says:
      décembre 5th, 2008 at 11:47

      Je viens de répondre sur le blog de coZop.
      http://cozop.com/blog/2008/12/05/chez-cozop-nous-aimons-les-critiques/

      Voici le texte

      Toreador vient de publier sur son blog une critique de coZop, nous accusant en gros d’être des voleurs. Cette critique est d’ailleurs reprise sur coZop.

      Que nous reproche Toreador ?

      Vol des contenus Faux. Nous ne republions en intégralité que les articles des auteurs inscrits (les coZopers). En plus d’un système de filtrage par balises et catégories, ils ont la possibilité de retirer et de modifier leurs articles depuis la page Auteur/Editer.
      Pas de lien retour vers les articles originaux Faux. Ce lien se trouve à côté du nom de l’auteur en dessous du titre de l’article. Il n’était peut-être pas suffisamment visible et nous venons de le mettre en rouge. Ce lien est en dur et les moteurs de recherche peuvent le suivre (ce qui revient à reconnaître pour eux la paternité de la source).
      Pas de partage de revenu Faux. Le partage des revenus est l’idée même à l’origine de coZop (voir aussi la page à propos). coZop comptabilise les revenus pour chacun des articles et proposera divers modes de reversement (en attendant que ces revenus soient conséquents nous sommes une espèce de banque virtuelle). Les revenus des coZopers sont publics. Les auteurs peuvent accéder à leurs détails depuis la page Auteur/Statistiques.

      À la fin de son article, Toreador propose une charte de bonne conduite que nous reprenons à notre compte et même complétons.

      Paternité coZop ne republie en intégralité que les articles soumis par les coZopers.
      Traçabilité Pour chaque article republié par coZop, un lien pointe vers la source.
      Équité Nous comptabilisons les revenus générés par chacun des articles et nous nous créditons l’auteur de 50% de ces revenus après soustraction des frais.
      Solidarité Les coZopers ont la possibilité d’encaisser leurs revenus ou de les reverser à des causes (les coZopers pourront soumettre des causes). Ils pourront aussi réinvestir leurs revenus dans coZop et devenir partenaire.
      Transparence Pour chacun de leurs articles, les coZopers disposent de statistiques détaillées : trafic, revenu, trafic sortant… (nous devons grandement améliorer le rendu de ces données mais nous les stockons depuis le premier jour).

    11. le chafouin Says:
      décembre 5th, 2008 at 14:36

      J’ai été aussi étonné de recevoir un mailde la rédaction de Vendredi, le lendemain du deuxième numéro (ou le jour même, je ne me souviens plus) m’annonçant qu’un de mes articles était paru, que je serais rémunéré et que je pouvais le recevoir le numéro à domicile gratuitement si je donnais mon adresse.

      J’avais trouvé ça un peu léger, de ne pas demander l’autorisation (surtout qu’il s’agit d’un projet qui a pour but d’être rentable), mais je trouve que ça fait partie desloupés qu’on peut tolérer.

      Pour agora vox, je comprends aussi le pb : j’accepte l’explication de carlo revelli (cf échange sur mon blog) tout en étant un peu étonné de cette version : je ne vois pas l’intérêt, pour un quidam, de perdre du temps à créer un compte, copier coller mon « à propos », et copier coller des articles.

      Enfin sur cozop je ne suis pas loin de partager ton avis : en fait, je ne vois pas l’intérêt pour moi d’être publié là bas. ça ne me rapporte rien!

    12. Toréador Says:
      décembre 5th, 2008 at 16:10

      J’ai répondu sur Cozop. Voici ma réponse :

      Permettez-moi de rappeler ce que j’ai écrit…

      « Vol des contenus (…) Nous ne republions en intégralité que les articles des auteurs inscrits (les coZopers). En plus d’un système de filtrage par balises et catégories, ils ont la possibilité de retirer et de modifier leurs articles depuis la page Auteur/Editer. »

      FAUX – Je ne vous ai pas accusés d’être des voleurs de contenus mais des voleurs de couleurs, une allusion à la pub Kodak. J’ai écrit : « Cozop agrège les données de blogs qui s’inscrivent VOLONTAIREMENT à ce site et se regroupent par journaux.  »

      « Pas de lien retour vers les articles originaux (…) Ce lien se trouve à côté du nom de l’auteur en dessous du titre de l’article. Il n’était peut-être pas suffisamment visible et nous venons de le mettre en rouge. Ce lien est en dur et les moteurs de recherche peuvent le suivre (ce qui revient à reconnaître pour eux la paternité de la source). »

      FAUX – J’ai écrit : On va même plus loin : même si ce quidam voulait accéder au blog source, cela lui est très difficile ( très faible visibilité du lien sortant). J’avais au départ écrit qu’il n’y en avait pas, mais j’ai rectifié de moi-même avant votre billet.

      En revanche, je maintiens mon :
      2/ TRACABILITE – Un lien devrait systématiquement permettre de retracer l’origine du texte. Cozop ne respecte pas ce principe.

      Parce que votre lien en caractère 10 discrètement caché sous le titre est illisible. Vous voulez de la traçabilité ? mettez un lien lorsqu’on clique sur l’auteur, ou en fin de billet, bien gros…
      Je vous précise que Cozop ne m’attire AUCUN trafic direct.

      « Pas de partage de revenu (…) Le partage des revenus est l’idée même à l’origine de coZop (voir aussi la page à propos). coZop comptabilise les revenus pour chacun des articles et proposera divers modes de reversement (en attendant que ces revenus soient conséquents nous sommes une espèce de banque virtuelle). Les revenus des coZopers sont publics. Les auteurs peuvent accéder à leurs détails depuis la page Auteur/Statistiques. »

      FAUX – j’ai écrit :
      4/ SOLIDARITE – A titre personnel, et n’étant pas journaliste, je n’ai que faire des clopinettes que l’on voudra (ou pas) m’offrir pour reproduire une banderille en gelée ou un paso doble en confit. En revanche, les blogueurs pourraient demander à ce que ces maigres revenus soient reversés à une cause commune. Que sais-je ? Amnesty peut-être ?

      Et n’ai pas pointé, comme pour les autres principes, Cozop, Vendredi ou Agoravox, n’étant pas sûr de ce qui se pratique réellement.

      Enfin, merci de reprendre mon Codéador. Vous concernant, subsiste un mystère : qui choisit les titres à la une ?

    13. b.mode Says:
      décembre 6th, 2008 at 6:52

      Qu’on reprenne une de mes bafouilles en mettant le lien ne me pose pas de problème; ça ramène des visiteurs et c’st pljutôt flatteur d’être cité ça et là. Mais je suis tombé par hasard sur un truc marrant. Enfin si je puis dire…
      http://www.cgt-banque-assurance.fr/IMG/doc/08_10_01_-_CGT_Axa_-_Plus.doc

      ça semble être un journal cgt d’AXa. ça pompe entuèrement un de mes articles sans lien ni vergogne.
      http://ruminances.unblog.fr/2008/09/28/a-qui-profite-la-crise/

      et le plus drôle est qu’il y a quand même une modif… « Ma grand mère humble fleuriste au Havre », devient « humble paysanne en Auvergne. »

      Les voies du net sont décidement impénétrables…

    14. Ozenfant Says:
      décembre 6th, 2008 at 11:18

      @Toreador,
      Je pense que tu parles de “Votre logique des blogs”. Car pour moi qui suis conscient des mes limites littéraires, il n’a jamais été question d’y démontrer que j’aurais pu être journaliste ou pire, écrivain, mais seulement de faire part de mes expériences du monde du travail, dans LE PAYS de l’intellectualisme virtuel.
      Tu aurais dû venir me rendre visite à l’occasion de notre débat sur la peine de mort, qui dépasse les 50 correspondances, même si nous ne sommes pas dans des “cercles de blogueurs associés ” ni chez wikio.
      http://blog-ccc.typepad.fr/blog_ccc/2008/12/pour-o%C3%B9-contre-la-peine-de-mort-une-question-mal-pos%C3%A9e-manich%C3%A9enne-et-pu%C3%A9rile.html#comments
      Dans une logique de pensée indépendante” de la BULLOCRATIE, ce que tu essayes aussi de faire, TOREADOR, et je t’en rend hommage (ma présence chez toi en témoigne), je tente de lutter (vainement) contre le panurgisme franchouillard aiguë.
      On peut dire que l’une des réussites propagandistes les plus significatives est de nous avoir persuadé que nous sommes libres de toute propagande. Enfants nous sommes imprégnés de l’histoire officielle, menteuse; adulte nous découvrons l’histoire secrète, où se trouvent les véritables causes des évènements.
      Si, nous pensons bien, nous énonçons clairement, mais dans la plus part des cas (les blogs sont exemplaires à cet égard) ce que nous appelons “PENSER” n‘est qu‘une construction d‘idées reçues et dans ce cas, comme le dit Samuel Butler : « Définir, c’est entourer d’un mur de mots un terrain vague d’idées. »
      En vieillissant je deviens chaque jours plus Gaulliste (de gauche), car au fond, le général était un des plus farouches ennemi de l’establishment, un esprit libre, un penseur qui doutait de la faculté de réflexion des cadres de la nation : « Il est vrai que, parfois, les militaires s’exagérant l’impuissance relative de l’intelligence, négligent de s’en servir. »
      Merveilleuse phrase !
      Essayez de dire quelque chose de semblable dans la blogosphère, de n’importe quel autre lobby de l’establishment… et aussitôt les “non pensant”, dans un réflexe corporatiste rachidien : Vous traiterons de “populiste” ! Preuve s’il en est que : la pensée, peu l’ont, mais tous croyons l’avoir !

      Toreador, je sais que c’est toi qui a raison de dire que :
      « Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu’ils se font haïr » Dur, dur d’être Socratique ! lol

    15. b.mode Says:
      décembre 6th, 2008 at 12:26

      Your comment is awaiting moderation. Kezako amigo ?

    16. Toréador Says:
      décembre 6th, 2008 at 12:56

      @ Oz. Bravo pour ton billet aux 50 correspondances (?). Je ne pense pas que la blogosphère soit aussi « chappe de plomb » que tu le dis.

      @ B. mode : J’ai regardé le filtre anti-spam et n’ai rien trouvé ? mon blog n’est pas modéré mais il y a un filtre anti-spam si tu metsp lus de 2 liens dans ton billet. Je viens de récupérer T.Crouzet.

    17. b.mode Says:
      décembre 6th, 2008 at 13:46

      Y’avait deux liens, pas plus. Le plus curieux est que je le vois… je le remets avec un seul lien
      décembre 6th, 2008 at 6:52
      Qu’on reprenne une de mes bafouilles en mettant le lien ne me pose pas de problème; ça ramène des visiteurs et c’st pljutôt flatteur d’être cité ça et là. Mais je suis tombé par hasard sur un truc marrant. Enfin si je puis dire…
      http://www.cgt-banque-assurance.fr/IMG/doc/08_10_01_-_CGT_Axa_-_Plus.doc

      ça semble être un journal cgt d’AXa. ça pompe entuèrement un de mes articles sans lien ni vergogne.
      et le plus drôle est qu’il y a quand même une modif… “Ma grand mère humble fleuriste au Havre”, devient “humble paysanne en Auvergne.”

      Les voies du net sont décidement impénétrables…

    18. Ozenfant Says:
      décembre 6th, 2008 at 17:55

      @Toreador,
      Merci de ta visite à « l’électron libre » et de ton commentaire que j’approuve.

      C’est toi qui emploie le mot de « chape de plomb », pas moi !
      Personne ne peut croire que la blogosphère est une centrale atomique « WAKO », contenue de force !
      C’est beaucoup plus subtil que cela :
      Ce n’est guère que l’insidieuse imprégnation de décennies de langue de bois culturelle et médiatique qui ont conduit la blogobulle à une auto censure induite.

      Et bien sûr, si j’étais issu du même milieu et si j’avais suivi un parcours socio professionnel identique à celui de la majorité des blogo-adicts, je m’infligerais inconsciemment la même auto censure, j‘ai seulement eu la chance d‘être au dehors.

      C’est le cœur même du sujet de la pensée.
      Nous sommes avant tout des réceptacles à idées reçues. A partir du moment où nous adoptons certaines de ces idées pour en faire des convictions : C’est terminé NOUS NE PENSONS PLUS !

      La fréquentation de blogs comme ceux de désir d’avenir où de n’importe quel blog militant nous entraîne dans la fréquentation quasi exclusive de fanatique sectaires. Militants dont le développement du cerveau limbique à définitivement atrophié le néo-cortex et toute forme de réflexion originale.

      Si je fréquente TON blog, TOREADOR, c’est précisément parce que tu n’es pas un con-vaincu et qu’a l’inverse de beaucoup ta pensée ne se limite pas à des tics de contradiction comme certains blocs célèbres, ou pire, à rassembler des moutons de panurges par familles : légalistes (comme chez Eolas), socialistes (généralement non solidaires), protectionnistes, libéralistes, interventionnistes, trous-du-culiste etc. etc.

    19. Toréador Says:
      décembre 7th, 2008 at 2:30

      Merci Oz de cette publicité. Prends garde à ne pas être piraté comme B. mode. C’est quand même hallucinant. Comment as tu découvert le vol Boeuf ?

    20. Ozenfant Says:
      décembre 7th, 2008 at 11:59

      My dear bullfighter,

      THE jour où THE Vendredi piratera un texte de YOUR serviteur (oz), THE poules auront a lot of dents !
      La flaterie de la blogobulle est le passeport pour Vendredi, je ne les vois pas avoir l’honnêteté intellectuelle pour balayer devant leur porte. Vendrdi est un organe d’auto-glorification (comme la presse)!

    21. Ozenfant Says:
      décembre 7th, 2008 at 12:01

      Je viens de parler de « Les médias qui acceptent la casse de l’économie française… pourquoi ?  »
      J’aurais pu ajouter: « et leur ombre blogosphérique » !

    22. b.mode Says:
      décembre 7th, 2008 at 12:15

      @toréador Par hasard au cours d’une recherche sur le moteur de recherche de MSN…

    23. Toréador Says:
      décembre 7th, 2008 at 20:13

      @ Boeuf. Incroyable. J’ai jamais testé mon cas perso lol

    24. Ozenfant Says:
      décembre 8th, 2008 at 16:09

      Meuh !

    25. LCDM Says:
      décembre 9th, 2008 at 13:50

      Olé,

      j’étais à Cozop avant mais là, je ne sais même plus comment m’y mettre et je m’en fous. J’en ai marre de tous ces trucs qui ne m’apportaient aucune visite.
      J’ai même été dans des petits sites et ça c’est très mal passé, comme esprits libres (ou un truc du genre car j’avais eu l’outrecuidance de demander de garder l’exclu d’un billet)
      Très bon billet
      A bientôt

    26. Toréador Says:
      décembre 9th, 2008 at 17:24

      Esprits Libres j’y suis, mais c’est pas très rémunérateur !

    27. Rosselin Says:
      décembre 10th, 2008 at 22:14

      Nous aimons beaucoup les passes du Toréador… Et veillons, comme le précise Authueil, à respecter les règles du droit d’auteur et du droit de citation. Nous nous acquittons d’un droit de reproduction forfaitaire pour chaque article reproduit « au long ».

      Olé !

      Jacques Rosselin
      Vendredi

    28. Toreador Says:
      décembre 11th, 2008 at 9:57

      Merci pour ce compliment Jacques. Nous verrons si l’amour que vous me portez ira jusqu’à la publication 🙂

    29. Petite Robe Noire Says:
      mars 3rd, 2016 at 10:37

      Parfait!

    Commentaires