• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Paso Doble n°234 : la Présidentielle débloquée

    Par Toréador | février 12, 2012

    A las cinco de la manana…

    Tempête du Geyser

    La campagne ronronnait, la France s’ennuyait. Et puis il y a eu un éclair subit (un sondage montrant que sans Marine Le Pen, Sarkozy fait 33% au premier tour), un roulement lointain (la polémique sur la civilisation de Guéant) et quelques jours après, les nuages sombres de la droitisation se sont accumulés dans le ciel de la Sarkozie. Averse de valeurs le samedi.

    Et puis, tempête et fureur qui s’abat : on nous annonce une candidature cette semaine de Sarkozy, et un meeting UMP de soutien un peu improvisé à Marseille le 19 Février.

    La Divine Surprise

    Pourquoi ce blietzkrieg qui est une double rupture, par rapport à la posture rassembleuse du début de campagne (« Sarkozy est un président et pas le candidat de la Droite ») et à la stratégie affichée (« Nicolas ne se laisse pas dicter son agenda; il rentrera en campagne tardivement en mars ») ?

    Ma thèse est que Nicolas Sarkozy s’est rendu compte que Marine Le Pen n’aurait peut-être pas ses parrainages. Si cela devait être le cas, se produirait un cataclysme démocratique et l’entrée en campagne de Sarkozy pourrait dérailler par contrecoup.

    En effet, il sera difficile de ne pas voir dans le retrait de Le Pen une « divine surprise » pour le candidat UMP, avec la possibilité que les électeurs FN se vengent. D’où l’idée d’une entrée en campagne permettant dans ce cas de désamorcer la fronde…

    Vae Victis

    A l’inverse, si in fine Marine devait être « repêchée », les sondages montrent que pour être au second tour, Nicolas Sarkozy devra faire baisser Marine Le Pen. D’où l’idée de débuter dès maintenant la reconquête de l’électorat frontiste.

    Il y a quelques jours, je cherchais la clé du cadenas : la voici. Il y aura un mort : Sarkozy ou Le Pen. Faites-vos jeux…

    Tags: , ,

    Sujets: Paso Doble | 1 Comment »

    Une réponse “Paso Doble n°234 : la Présidentielle débloquée”

    1. Killcow Says:
      février 13th, 2012 at 16:38

      En regardant les sondages, on peut constater que, si on bipolarise, la gauche (Hollande + Mélenchon + Joly + Poutou + Arthaud) et la droite (Sarkozy + Le Pen + NDA + Morin + Boutin + Nihous) font quasiment jeu égal avec environ 43%. La droite est d'ailleurs devant. Donc rien n'est joué.
      Autre enseignement des sondages : on est à peu de choses près dans une situation assez proche de 2007 mais avec les rôles inversés. Hollande est à 31 (le score de Sarkozy en 2007), Sarkozy à 24 (Royal), Le Pen à 19 (Bayrou) et Bayrou à 11 (Le Pen), la gauche radicale à 8 (Besancenot). Je remarque aussi que la droite présente beaucoup de petits candidats, comme la gauche en 2007.
      Je pense que la stratégie sarkozienne est la bonne : sachant que la droite est structurellement plus forte, il lui faut mobiliser à droite car les reports de voix (surtout ceux de Marine Le Pen) lui sont très défavorables. Malgré tout je vois encore mal comment il pourrait réussir à battre Hollande.

    Commentaires