• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Olé n°196 : Epidémie aigüe de référendite

    Par Toréador | février 26, 2012

    La Droite avait été touchée il y a quinze jours, avec des propositions de référendum sur le droit à la formation des chômeurs ou l’obligation d’accepter les offres d’emploi proposées. François Bayrou avait très fermement condamné au bazooka la proposition de Sarkozy … et cette semaine, c’est le Modem qui semble atteint par l’épidémie.

    Chez le centriste, la référendite se manifeste différemment : après le référendum à gros bubons de Sarkozy (celui qui est létal pour la démocratie et la France), voici le référendum-varicelle, qui se manifeste par une éruption cutanée massive.

    Bayrou promet un référendum… mais de multiples questions :

    - éviter les conflits d’intérêts,

    - rétablir les principes de la séparation des pouvoirs,

    - rendre intangible l’indépendance de la justice,

    - protéger l’indépendance des médias,

    - reconnaitre le vote blanc,

    - réformer les règles de financement de la vie publique

    - imposer la parité dans la représentation politique

    - fixer les règles de composition d’un gouvernement de moins de 20 ministres,

    - interdire le cumul des mandats pour les députés et le limiter pour les sénateurs.

    - diminuer d’un tiers le nombre de députés, à environ 400,

    - attribuer un quart de ces sièges au scrutin proportionnel.

    Après la bazooka, la mitrailleuse … Mazette ! Lorsque le centrisme succombe au référendum, il rattrape son retard, tel un puceau après 20 années d’abstinence.

    On se demande avec délectation si l’électeur devra répondre à 11 questions ou devra se prononcer sur un « paquet global » ; combien de temps tout cela va-t-il prendre pour dépouiller ; qui va sérieusement voter « NON » à l’indépendance de la justice ; et surtout, surtout, on imagine la tête des électeurs qui seront appelés à voter au scrutin majoritaire pour des députés de la main gauche … et de la main droite prononcer leur suppression (ainsi que celle du mode de scrutin) !

    Tags: ,

    Sujets: Olé | 2 Comments »

    2 réponses “Olé n°196 : Epidémie aigüe de référendite”

    1. Jardidi Says:
      février 26th, 2012 at 11:02

      Je viens de comprendre, l'élite, n'ayant plus aucun projet, est donc obligée de divertir. Ca en est devenu caricatural. 

    2. FrédéricLN Says:
      mars 16th, 2012 at 13:22

      Eh bien… écarter comme une "éruption cutanée massive" ces 11 problèmes qui minent notre démocratie, et que seul le vote populaire peut résoudre (les premiers concernés n'ayant aucune envie de le faire, quel que soit leur parti)… n'est-ce pas la définition même de "divertir" ?

    Commentaires