• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Banderille n°384 : Révolution Potemkine

    Par Toréador | mars 19, 2012

    « M’en voudrez-vous beaucoup si la révolte gronde
    Dans ce nom que je dis au vent des quatre vents »

    (Jean Ferrat, Potemkine)

    Grand barnum vs Cirque d’hiver

    Jean-Luc Mélenchon a joué un très mauvais tour aujourd’hui à François Hollande : pendant que le candidat socialiste s’affichait avec les « people » au cirque d’hiver, c’est à dire le petit gratin parisien qui le soutient dans le monde artistique et intellectuel, Mélenchon a créé l’évènement place de la Bastille en appelant le peuple à une « insurrection civique ».

    Balançant entre Jaurès et de Gaulle à la tribune, face à plusieurs dizaines de milliers de militants, le candidat du Front de Gauche a démontré qu’il était le dernier tribun de France, cent fois plus charismatique que le falot candidat du PS. On annonçait la révolution Marine, mais ce qui se dessine, c’est une révolution Potemkine.

    Jubilator

    Le PS, coupé des classes populaires, est désormais un parti de cadres et de fonctionnaires : il ne parvient pas à être audible sur les questions sociales qui sont pourtant son fond de commerce. Hollande, Aubry, Royal, Moscovici, Fabius sont tous des énarques.

    Dès lors, on se demande bien ce qui peut arrêter le candidat du Front de Gauche, à la gouaille inégalée et a à la combativité joyeuse. Il jubile, Jean-Luc.

    On craignait un match Le Pen/Hollande, mais cela risque de tourner au duel Sarkozy/Mélenchon.  Je continue à vous prédire une victoire de Sarkozy.

    « Ce soir, j’aime la Marine… Potemkine… »

     

    Tags: , , ,

    Sujets: Toréador critique la Gauche | 5 Comments »

    5 réponses “Banderille n°384 : Révolution Potemkine”

    1. Sancelrien Says:
      mars 19th, 2012 at 13:03

      Pas tout à fait d'accord avec vous, Mélanchon fera peur à trop de monde.
      Par contre :
      - Il a mis en branle quelque chose dont nul ne peut prédire comment, dans quel sens ou à quelle vitesse cela va évoluer, mais qui ne s'arrêtera sans doute pas facilement : le peuple français commence à sortir d'un coma artificiel de quarante ans soigneusement entretenu par une classe politique indigne, des journalistes veules, sans honneur et sans convictions, des pseudo-intellectuels et de pseudo-Belles Ames, tous et toutes ayant en commun la haine de la France et le mépris du peuple.
      - Si François Hollande ne réagit pas très rapidement, il ne sera bientôt plus que le candidat des bobos et de la gauche-caviar.
       

    2. Moktarama Says:
      mars 19th, 2012 at 15:46

      Pas tout à fait d'accord avec le propos : il me semble qu'on est plus en face d'un phénomène de "mode" , entretenu notamment par l'ensemble de l'UMP depuis quelques jours et par l'appétance médiatique naturelle pour l'outsider qui monte. Le papier du journaliste de la Libre Belgique est assez convaincant sur ce point : Une "insurrection"
      Il faudrait qu'il quasi-double son score pour avoir une chance, alors qu'Arthaud et Poutou vont gagner quelques points avec les temps de parole obligatoires. Bref, il faudrait une extrême-gauche à 18 % au grand minimum, soit trois points de plus que Marchais en 81. Ca fait beaucoup. Même avec le soutien de l'UMP.
      On pourrait ajouter que pas mal de votants Mélenchon s'en détourneraient si les sondages faisaient apparaître qu'Hollande est en difficulté (entendu par plusieurs personnes), le PS bénéficiant du "vote utile" de ceux qui veulent avant tout voir partir Sarkozy.
      Full Disclosure : je voterai probablement Mélenchon au premier tour, et en tout cas pas Hollande (je conchie le "vote utile"). Mais ne crois aucunement à ses capacités à accéder au second tour.

    3. Lou ravi Says:
      mars 19th, 2012 at 20:32

      Bonsoir,
      « Ce soir, j’aime la Marine… Potemkine… »
      Très drôle… Enfin… non, finalement :)
       
       

    4. Toréador Says:
      mars 20th, 2012 at 11:27

      Phenomene mediatique ou vraie truculence ? Melenchon est meilleur que la fille le pen, et peut redonner de la credibilite à la parole politique. Après, l'ump jubile aussi c'est certain : s'il monte trop haut, l'alliance avec bayrou deviendra impossible pour hollande.

    5. axix Says:
      mars 21st, 2012 at 19:21

      Vous etes vous demander ce qu'aurait été le capital du Front de gauche sans la personnalité de Mélanchon ?… Un candidat PC par exemple …. meme avec le meme discours ? . Le peuple aime les tribuns ils font rever …tout comme certains leader syndicaux mais ceux sont d'autres qui font avancer la societé et moi je prefere qu'elle avance à petits Pas que pas du tout !!! .

    Commentaires