• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Paso Doble n°299 : Tea & pain au chocolat

    Par Toréador | novembre 10, 2012

    A las cinco de la manana…

    Can I fill’on a copé of tea ?

    Ainsi donc, Barack Obama a été réélu. Verdict de mon analyse précédente… Obama gagne à Sarkozy par K.O : sa méthode était bien la meilleure. Néanmoins, c’est dans le camp d’en face que la situation devient la plus intéressante, car le Grand Old Party (le parti Républicain) se débat dans les mêmes difficultés que l’UMP.

    Si on simplifie à grands traits, le Tea Party est l’équivalent de notre Front National et de la Droite populaire/forte (UMP) : il mord sur le GOP, fait pression sur ses élus pour plus de radicalité, et n’a pas vraiment de représentation au Congrès à part Michèle Bachmann. Certains élus du Tea Party ont été balayés par la vague Obama, un peu comme la Droite populaire.  Ainsi, Richard Mourdock et Todd Akin, qui avaient tenu des propos controversés sur le viol et qu’on pourrait assimiler, toutes proportions gardées, à Christian Vanneste, ont dû s’incliner face à des démocrates.

    Lors de la campagne, Mitt Romney, plutôt centriste, a dû durcir son discours pour contenter l’aile droite, avant d’opérer un recentrage. Moralité, il a perdu et le GOP se débat désormais entre son aile droite et son aile modérée. Ca vous rappelle un scénario récent ? 

    WASP a surprise !

    Le débat sur l’avenir du parti Républicain est consubstantiel de l’avenir de la Nation américaine. Le GOP a fait une campagne qui contentait sa base traditionnelle, pour faire court l’homme blanc hétérosexuel et protestant, le fameux WASP (White Anglo-Saxon Protestant). Surprise : ces derniers ne sont plus à eux-seuls majoritaires. Le débat désormais pour le GOP est de s’adapter en draguant de nouveaux électorats : gays, latinos, noirs etc…Evidemment, l’aile droite s’y refuse et le Tea Party est furieux de la réélection d’Obama : c’est « le suicide de la Nation », équivalent moderne du « poignard dans le dos ». 

    L’anecdote est éclairante car l’UMP, qui recrute ses gros bataillons chez les seniors blancs qui ont connu la guerre, va devoir elle aussi se renouveler. En face, la Gauche a sorti les bas-résilles et drague alertement les LGBT ou les étrangers. Le problème c’est que la catégorie sociale la plus proche de l’électorat traditionnel de la Droite, ce sont les musulmans, très conservateurs comme peuvent l’être les latinos aux Etats-Unis. Regardez le débat sur le « mariage pour tous » : l’islam de France n’est pas en reste par rapport aux évêques.

    Oui, mais voilà : alors qu’aux Etats-Unis, le Tea Party peut tolérer qu’on drague le vote latino, en France, le Front National a construit sa rhétorique politique sur l’islamophobie. 

    Voilà qui promet en tous les cas une cascade de problèmes pour les Droites dans le monde, écartelées entre leur ADN nationaliste et les conséquences de la mondialisation. 

    Tags: , , , , , , , , ,

    Sujets: Paso Doble | 4 Comments »

    4 réponses “Paso Doble n°299 : Tea & pain au chocolat”

    1. Killcow Says:
      novembre 11th, 2012 at 16:36

      Sauf que la population française est tout de même beaucoup moins diverse qu'aux USA. Et que le racisme gagne des adeptes chez les jeunes dans une proportion inquiétante. Et aussi, les musulmans de France ont une très forte tendance à l'abstention parce que "c'est tous les mêmes".

    2. Jard Says:
      novembre 12th, 2012 at 21:47

      Le FN n'a-t-il pas déjà résolu le problème en draguant les pauvres, marché de plus en plus juteux? Le FN ne va-t-il pas devenir la droite jacobine de demain pendant que l'UMP, perdant ses vieux, se ralliera au centristes?

    3. Pem Says:
      novembre 13th, 2012 at 7:41

      Bonne extrapolation…. ;-P 

    4. Toréador Says:
      novembre 15th, 2012 at 23:46

      @ Jard : je pense que oui. 
      @ Killcow : C'est sur…

    Commentaires