• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • « | Home | »

    Paso Doble n°309 : Mains propres, tête baissée…

    Par Toréador | juin 13, 2013

    A las cinco de la manana...

    La mise en examen de Stéphane Richard est un nouveau coup de force judiciaire, inattendu, osé et audacieux. Il fait suite à toute une série d’initiatives : la mise en examen de Nicolas Sarkozy, celle du juge arbitral soupçonné de collusion, l’inculpation de Jérôme Cahuzac, l’audition de Christine Lagarde, celle de Claude Guéant, l’arrestation de Ziad Tiakkedine…

    Il y a deux manières de voir les choses : une, politicienne, consisterait à penser que la Gauche au pouvoir cherche à faire tomber Sarkozy, via une multitude d’affaires allant du scandale de l’arbitrage Tapie, en passant par le financement libyen, ou l’affaire Bettancourt. Il est vrai qu’étrangement, la plupart des affaires remontent vers le système sarkozyste. Il est vrai aussi que la seule affaire qui ne s’y rapporte pas – le scandale Cahuzac – n’est pas le fruit d’une initiative judiciaire, mais d’une inquisition médiatique. La justice n’a fait qu’embrayer. 

     Néanmoins, je pense que la vraie explication, c’est que François Hollande et son gouvernement incarnent un exécutif extrêmement honnête, un des plus honnêtes de la Vème République. Le Président ne tente pas de contrôler l’institution judiciaire, ni même de l’orienter, ou de la mettre en sourdine. Du même coup, les magistrats s’aventurent sur des affaires très sensibles ou en tous les cas médiatiques.

    Sans doute que la magistrature, qui comme on le sait, est plutôt « de gauche », a plus de facilités à farfouiller dans les poubelles de l’UMP qu’ailleurs. Sans doute également que certaines inculpations ont été faites sur des fondements qui semblent pour le commun des mortels un peu légers (comme le livre dédicacé du juge proche de Tapie) ou du moins, que l’on espère pour les enquêteurs qu’ils se révèleront être la pointe immergé de l’iceberg. Reste que le principal enseignement de cette première année de mandat de François Hollande semble bien être l’amorce d’une campagne « mani pulite ». 

    La Justice est un thème qui devrait s’affirmer dans le débat politique, dans les mois qui arrivent…

    Tags: , , , ,

    Sujets: Paso Doble | 3 Comments »

    3 réponses “Paso Doble n°309 : Mains propres, tête baissée…”

    1. Fab Says:
      juin 13th, 2013 at 10:15

      L'extrait  : "c’est que François Hollande et son gouvernement incarnent un exécutif extrêmement honnête, un des plus honnêtes de la Vème République" pourrait être ajouté à l'archipel du gag de l'article précédent.

    2. Sancelrien Says:
      juin 19th, 2013 at 17:05

      François Hollande ? Honnête ? Sur quelque sujet que ce soit ? Vous voulez rire !
      Par contre, je vous accorde volontiers que le reste de la "classepolitique" ne vaut pas mieux.
       

    3. FrédéricLN Says:
      juin 20th, 2013 at 20:35

      Je suis d'accord avec ce billet (au moins pour le Président et son chef de gouvernement…) et c'est à peu près la seule chose qui me console d'avoir voté pour le candidat Hollande au second tour, plutôt que blanc. Mais bien sûr, si on devait juger l'honnêteté au fait de tenir ses engagements, bref…

    Commentaires