• Les Archives Glorieuses de l’Arène

  • Publicité

    Proud member of Kiwis ! Abonnez-vous à ce blog
  • Bronca !

  • Combien de visiteurs uniques depuis le 1er janvier 2007 ?

  • Catégories

  • Amour, gloire et beauté

  • A propos

    "Nous nous interrogeons souvent sur ce qui sépare essentiellement la droite de la gauche. Je vois d'abord cette ligne de partage : il y a ceux qui font follement confiance à l'homme, la postérité de Rousseau; et les sages qui s'en méfient, mais dont la méfiance a vite fait de tourner au mépris. Tous les tyrans, tous les dictateurs, les nobles et les pires, Bonaparte ou Hitler, ont exprimé cent fois le peu de cas qu'ils font de l'être humain (…) Mais attention ! le mépris de l'individu va de pair, chez la plupart des révolutionnaires, avec le culte de l'homme en général. De sorte que la religion de l'humanité aura finalement fait autant de victimes que celle de l'ordre."

    François Mauriac, Mémoires Intérieurs.

    Ma page nombriliste

    Comme j'en avais marre de recevoir des courriers me demandant qui je suis, voici donc une petite page de fausse présentation. Il faut savoir que Toreador a été créé pour que l'idée passe avant le commentateur.

    Pour la petite histoire, Toreador, c'est un surnom que certains de mes amis m'avaient donné. Décliner son identité, c'est rentrer dans une grille d'analyse. Si Toreador est un homme d'âge mur, ce n'est pas la même chose que c'est une jeune fille sénégalaise. On cherchera les arrières-pensées.

    Toreador est donc une arène neutre, écrit pourtant par quelqu'un qui a de fortes convictions. Bref, un essai de démocratie réelle sur le web.

    Sur Toreador, vous trouverez principalement des billets écrits par Toréador (avec un accent, pour différencier le fondateur et le site – "avé l'accent" comme je dis) et des picadores occasionnels.

    Il y a les banderilles qui sont faites pour critiquer tel ou tel candidat ou parti politique, réparties entre les banderilles contre la gauche (de Laguiller au PS), contre le centre (Modem) et contre la droite (de l'UMP à Le Pen). On trouve aussi des banderilles spéciales dédiées aux médias ou à des critiques de livres.

    Ne pas les confondre avec les estocades. L'estocade, c'est le coup de grâce au taureau. C'est une procédure que j'utilise très rarement pour sanctionner un comportement particulièrement révoltant, ou pour saluer la carbonisation définitive d'un politique.  Toutes les estocades ont pour thème un animal, en hommage au thème de la corrida.

    La troisième grande catégorie, ce sont les olés. Beaucoup plus légers, parfois volontairement humoristiques. Depuis peu, je m'essaye à la vidéo.

    La quatrième grande catégorie, c'est le Paso Doble. On retrouve dans cette catégorie les analyses politiques qui, comme la musique accompagne la Corrida, servent de fond à mes critiques. Avant mai 2007, ces analyses étaient comptabilisées comme des olé.

    Ensuite, on trouve les autres catégories moins fournies. La cinquième catégorie se trouve être désirs de rupture, un clin d'oeil à désirs d'avenir et rupture tranquille. Comme j'étais un peu fatigué de toujours critiquer, j'y poste des idées politiques décidées à faire vivre le débat. Vous êtes censés commenter positivement ou négativement ce programme de Toréador.  Ensuite, il y a mes portraits ciblés, notamment sur le 100ème du classement Wikio. Enfin, il y a les piques de Picador, l'ex-auteur de la Bayrousina (site fermé depuis).

    Pour m'écrire : toreadorduweb_arrobase_gmail.com (attention : l'adresse a changé !). Vous me trouverez aussi sur Facebouc sous le pseudo de Salvatore Ador ;-)

    ********************'

    Hall of Fame, Hall of Flame

    "Quel magnifique texte. Quelle émotion, quelle description de l'amitié. J'habite la commune de Vincent et d'Antoine que je ne connait pas personnellement, je connais la famille d'Antoine. C'est un tel drame injuste que nous ne pouvons admettre. La vie de ces deux jeunes : fauchée, la vie de ces deux familles : brisée.
    Vous devez être un bon ami et avoir en avoir des dizaines pour pouvoir la décrire ainsi, telle qu'elle devait être entre Antoine et vincent" (Larpom, le 14 Janvier 2011)

    "Arrivé par hazard sur ce blog (ou plutot non), je m’y suis habitué. c’est désormais un réflexe que de venir consulter les points de vue du Toréador. Ils collent parfois à mon propre jugement, parfois me déroutent, mais toujours ils m’enrichissent. dans l’immense majorité des cas je repars sur la pointe des pieds sans me mêler aux commentaires.

    Cherchant un individu pour une raison assez prosaique, j’ai trouvé un hôte d’une grande finesse et je m’amuse à les associer, sans doute à tort, mais c’est drôle.

    Surtout Toréador, perséverez encore un peu sur ce blog !" (Gandalf, le 6 octobre 2009)

    "C’est marrant les appréciations. Je n’ai jamais situé Toréador au Centre, mais plutôt bien à gauche et hors parti. L’article de Vendredi m’avait également un tantinet surpris… limite une tendance anarchiste, à certains égards, même…" (L'Hérétique, 16 mars 2009)

    "Toréador, merci de me citer, ce sont encore les lignes les plus intelligentes que, hormis certains commentaires qui ne sont pas de vous,%